CULTURE SANG & OR

“Le pass sanitaire, c’est malheureusement le prix à payer pour vivre sa passion à l’heure actuelle.”

A l’aube de la nouvelle saison, Pierre Bouchend’homme, porte-parole des Red Tigers (groupe de supporters ultras du RC Lens et moteur des tribunes) a répondu sans détour à nos questions.


Quel est ton sentiment sur le retour des supporters à Bollaert-Delelis ?
“Très impatient de retrouver les tribunes de Bollaert après un an d’absence, comme tout le monde je pense.”

Un retour qui se fera avec le pass sanitaire, mais également le port du masque. Tu penses que c’est compatible avec la ferveur des tribunes, notamment la Marek ?
“Bien sûr que Non ce n’est pas compatible. Et j’en veux pour preuve les matchs du début de saison dernière où il y avait une jauge, et où le port du masque était théoriquement obligatoire.

Tout le monde a pu constater que la ferveur en tribune n’était pas la même. Supporter son équipe avec un masque sur le nez est utopique !

Concernant le pass sanitaire, c’est malheureusement le prix à payer pour vivre sa passion à l’heure actuelle. Sans entrer dans des débats de société, l’engouement qu’il y a autour de notre club, qui plus est après un an de frustration à ne pas pouvoir partager la belle saison de notre équipe avec ceux qui la compose, nous conduit à tout faire pour retrouver ce qui nous a tant manqué.

Il faudra cependant rester vigilant à ce que ces conditions ne se transforment pas en mesures liberticides pour les supporters.”

Le déplacement à Rennes marque le retour des déplacements avec la réouverture des parcages ! C’est là aussi une bonne nouvelle…
“Effectivement et pourvu que ça dure. Je reste cependant assez sceptique sur ce point au regard des actualités de cette semaine.
Ce serait un vrai crève-cœur de ne pas pouvoir se déplacer une saison de plus pour supporter notre équipe.”

L’équipe a fait une saison à laquelle on ne s’attendait pas. C’est ce qui a légitimement créé de la frustration de ne pas pouvoir la partager pleinement avec eux. Vous avez de l’énergie à revendre ?
“Je pense que tout le monde a hâte de retrouver l’ambiance de Bollaert, et que tout le monde donnera son maximum pour supporter notre équipe en ce début de saison.
Après comme on dit « dans le malheur ou la gloire… » le tout sera que tout le monde reste motivé quelques soit les résultats sportifs.”

La belle saison efface t-elle les deux revers face aux lillois ?
“Notre long passage en ligue 2 nous a fait oublier quelques fondamentaux en matière de sodomie canine. C’est regrettable, mais il faut regarder devant, et nous aurons 2 derbys cette saison pour remettre l’église au milieu du village.”


La non qualification en coupe d’Europe efface t-elle la belle saison ?
“Non. D’une part il ne faut pas oublier d’où on vient, et d’autre part nous aurions tous signé pour ce classement au début de saison.

Certes, c’est dommage de ne pas avoir pu accrocher l’Europe au terme d’une si belle saison. Mais l’essentiel c’est d’avoir retrouvé du plaisir à voir jouer notre équipe, avec des valeurs sur le terrain qui correspondent à celles que nous avons en tribune.”

Sylvano, ancien capo de la Marek et actuel speaker (en duo avec Karine Mayeur) de Bollaert-Delelis va vivre sa réelle première saison. Quelles sont vos relations ?
“Animer un stade vide pendant une saison a dû être aussi une grosse frustration pour lui. Je ne suis pas dans sa tête, mais il doit être impatient de retrouver Bollaert plein à craquer.

Tout le monde est convaincu que c’est la personne idéale pour ce poste. Il a fait l’unanimité en Marek pendant longtemps, son expérience et sa connaissance du monde des tribunes, font de lui un excellent support pour fédérer tout Bollaert.  Et puis c’est quand même mieux d’avoir un bon mec du coin, vrai supporter du RC Lens, plutôt qu’un castelroussin qui supporte l’OM, et qui utilise le club à des fins personnelles et professionnelles…”

Est-ce que tu signes pour une 15ème place en fin de saison ?
“Je ne sais pas. On a coutume de dire que les 2e saison après une montée sont souvent plus difficile que les premières.

Pour la 15e place, d’un côté on pourrait être tenté de dire Oui, car l’essentiel c’est de se maintenir à l’aube d’une ligue 1 à 18.

Et d’un autre côté, on peut avoir confiance aux dirigeants, aux joueurs et au staff pour faire une saison identique ou meilleur que la dernière, car le potentiel est là, et s’ils gardent le même état d’esprit sur le terrain, ils peuvent vraiment faire de belles choses.”

Un mot pour conclure ?
“Pour que Bollaert retrouve ses couleurs, on invite tous les supporters du RC Lens à venir au stade avec leur plus beau maillot sang et or pour Lens – Sainté.

Bonne saison à toutes et tous et surtout …Allez Lens !”

Interview réalisée par Mathieu Fo

Vous souhaitez partager l'article ?