CULTURE SANG & OR

“Onana, un bon profil pour le RC Lens !”

Junior Onana. That’s his name. Arrivé en fin de mercato, le Camerounais faisait partie du haut de la short-list dressée par Franck Haise et Florent Ghisolfi. Encore un joueur ardemment désiré qui rejoint le RC Lens. Le milieu de terrain, dont les caractéristiques se rapprochent de celles du capitaine Seko Fofana, débarque en Artois avec l’objectif de se stabiliser dans un projet vertueux, afin de faire décoller sa carrière. Qui de mieux qu’Adrien Mathieu (@scipionista), supporter Girondins et fondateur du podcast @FormationFC_, pour nous présenter le remplaçant désigné de Patrick Berg ? 

Double thumb up (crédit : rclens.fr)

Est-ce que tu peux nous parler de Junior Onana ? 

Junior Onana, c’est un jeune milieu de terrain arrivé à Bordeaux pour un montant de transfert assez faible. C’était une vraie opportunité pour nous à l’époque. Si on regarde dans le tableau des recrues, il a vite fait partie des trois meilleures recrues, de celles qui ont rapidement marqué des points, et sur lesquelles on peut être satisfait. C’est un bonhomme très généreux sur le terrain. Ça faisait longtemps qu’on n’avait pas vu un milieu avec ce potentiel-là aux Girondins, à la fois physique et dans la projection offensive. Un de ses premiers buts, c’était d’ailleurs contre vous, il est dans la surface. Il avait cadenassé Seko Fofana d’ailleurs. Derrière, il marque un but fantastique à Montpellier.

J’ai quand même l’impression qu’il n’a pas laissé une trace indélébile à Bordeaux. Notamment à la lecture de certaines réactions sur les réseaux sociaux ? 

Oui, malheureusement pour lui, il a par la suite connu des blessures. Il n’y a pas grand chose à retenir de sa deuxième partie de saison aux Girondins. Peut-être que sa participation à la CAN l’a un peu coupé. Mais il faut remettre les choses dans leur contexte. L’équipe s’est effondrée, on enchaînait les raclées, et de son côté, Jean Onana n’apportait pas grand chose. Il a un peu sombré comme tout le monde, mais il est loin d’être responsable de la descente. 

Et c’est un joueur qui a besoin d’être en pleine forme pour donner le meilleur de lui-même. Quand il n’y est pas, tu sens immédiatement qu’il a moins d’impact, qu’il est un peu nonchalant. Là cet été, il est revenu au Haillan en méforme, avec 4-5 kilos en trop, et sur ses entrées en L2, notamment contre Valenciennes, on ne le sentait pas concerné parce que je pense qu’il avait déjà la tête ailleurs, et qu’un transfert des Girondins était imminent. 

La minasse d’Onana à Montpellier, le fait majeur de la saison Girondine.

Du coup, si on s’amuse à faire une une projection au RC Lens, qu’est-ce que tu penses ? 

Je pense que Jean Onana est un bon profil pour le RC Lens. A partir du moment où tu as Franck Haise pour le faire grandir. Rappelons qu’à Bordeaux le contexte collectif était chaotique 80% du temps, et pour qu’un joueur puisse s’exprimer à sa pleine mesure, c’est extrêmement compliqué. Je pense que Junior Onana n’est pas celui qui va porter une équipe quand celle-ci est dans le dur. Il ne va pas forcément amener ce vent de révolte parfois nécessaire. Par contre, dans un collectif qui tourne bien, je le vois apporter sa pierre à l’édifice. Ce n’est pas forcément encore un leader, mais il faut bien se rappeler qu’il n’a que 22 ans. 

Je ne pense pas que dans le RC Lens actuel, Jean Onana ait une place de titulaire. A court terme, c’est même une certitude. Il part de loin. Il faut qu’il se retape physiquement, mais quoiqu’il arrive c’est une belle opportunité pour le RC Lens pour la rotation. Il était pisté par le Milan, la Cremonese. Vous le recrutez à un prix juste. 

Vous souhaitez partager l'article ?