CULTURE SANG & OR

“Machado, le meilleur latéral gauche colombien ?”

On connaissait la navette Air France entre Paris et Toulouse. Il y a désormais l’axe RC Lens – Toulouse FC en ce qui concerne les transferts. Deiver Machado, latéral gauche colombien de 27 ans évoluant au TFC la saison dernière, rejoint donc le RC Lens. Nous sommes partis poser quelques questions à Jean-Baptiste, fondateur du site LesViolets.com, référence dans la Ville Rose.

Deiver Machado lors du match amical contre le Standard de Liège | ©LaVoixduNord

Salut Jean-Baptiste, est-ce que tu peux nous expliquer le contexte de l’arrivée de Machado au TFC ?
“Il est arrivé après une saison blanche en Belgique au KAA Gent. Avec la nouvelle direction, présidée par Comolli, tout le recrutement du TFC se fait sur de l’analyse data approfondie. Quand il est arrivé, Machado était relativement anonyme. Mais dès son premier match, il a su se montrer décisif en délivrant une passe décisive.”

Comment décrirais-tu son profil ?
“Deiver Machado est un piston gauche, qui a épousé le 3 5 2 de Garande avec perfection. Il n’a quasiment jamais été blessé cette saison, à l’exception de la fin de saison où il a manqué trois matchs à cause du Covid. D’ailleurs, à chaque fois qu’il était absent, le schéma tactique repassait à quatre joueurs derrière. Machado a de l’expérience, 3 sélections avec les Cafeteros, et les journalistes colombiens se demandent aujourd’hui s’il ne s’agit pas tout simplement du meilleur latéral gauche colombien.”


Quel a été son rendement cette saison, et quel a été son apport dans les performances du TFC ?
“Il s’agit tout simplement d’un des trois meilleurs joueurs de la saison côté TFC. Avec Brecht Dejaegere et Amine Adli. Il sait se montrer décisif offensivement, étant capable de délivrer des passes décisives (5) mais aussi de se procurer des occasions de buts (1 but). Défensivement, il offre moins de certitudes mais dans un schéma comme le 3 5 2 ou 3 4 3, son rendement en reste excellent.

Les supporters toulousains sont très peinés de le voir partir aussi vite, même si tout le monde s’accorde sur le fait qu’il n’a rien à faire en L2. Le montant du transfert est par contre relativement “bas”. OK c’est la crise, mais je pense qu’on aurait pu le vendre entre 3 et 5M€.”

Et l’homme ? Comment est-il dans un vestiaire ?
“Il est parfait, vraiment. Il n’a jamais causé de problème, il a une excellente mentalité. Toujours le sourire et avec un état d’esprit irréprochable.”

Un grand merci à Jean-Baptiste pour sa disponibilité.

Retranscrit par Antoine

Vous souhaitez partager l'article ?