CULTURE SANG & OR

Spécial Mercato – avec Mickael Marques

On n’a pas eu besoin de parcourir le dernier rapport du GIEC pour être à ce point affirmatif : à Lens, l’été 2022 sera chaud. La performance collective des hommes de Franck Haise n’a cessé de faire croître l’intérêt du football européen pour les joueurs du Racing. Et on peut vous l’affirmer, la quasi-totalité de l’effectif du RC Lens est étroitement surveillée, pour ne pas dire convoitée. Qu’il y ait Europe ou pas en fin de saison, le RC Lens devra vendre des cadres, et recruter intelligemment pour les remplacer quantitativement, et qualitativement. Il n’est pas absolument pas dit que les joueurs partants seront remplacés par des profils strictement similaires. La cellule, pilotée par Florent Ghisolfi, s’est faite remarquer depuis de nombreux mois par son extrême ingéniosité, et une capacité rare à travailler en sous-marin, sans jamais faire de vague. Chez Culture Sang et Or, on a voulu se faire plaisir en nous imaginant un après-midi à la place de Florent Ghisolfi. Et pour cela, nous avons fait appel au scout Mickaël Marques (@MyckiMFootball sur Twitter) pour nous projeter dans ce qui pourrait être un recrutement à la fois malin et ambitieux.

Statu quo dans les bois  

A ce poste, difficile d’avoir une lecture claire. Le portier vénézuélien semble en progrès, quand Jean-Louis Leca a récemment déclaré qu’il était prêt à poursuivre au RC Lens dans le rôle qui lui sera attribué. De ce fait, nous avons choisi de ne pas lancer notre scout sur ce poste-là. Certainement que le RC Lens sera à l’écoute d’opportunité. On pense notamment à la situation de Rajkovic, ou encore celle de Benjamin Lecomte.

Un trio défensif qui pourrait ne pas bouger

En défense, l’hypothèse la plus probable côté départ mène à Facundo Medina. Même si les velléités de départ du trublion argentin ne sont pas confirmées, sa cote ne cesse de grimper en Espagne et en Italie. Massadio Haïdara pouvant dépanner à ce poste, le départ du natif de Buenos Aires pourrait être compensé par le recrutement d’un profil gaucher relanceur, fort dans les duels, et qui s’imposerait comme titulaire en puissance. 

Jacob Rasmussen
Club : Vitesse Arnhem (prêté par la Fiorentina)
Fin de contrat : 30/06/2024
Position : DC
Pied fort : gauche

Mickael Marques : “Sa bonne lecture du jeu lui permet d’ajuster efficacement son placement en positions basse et haute, coupant les trajectoires aériennes et au sol. Un central au grand gabarit (190 cm), il montre de la solidité dans les duels, pouvant par moment se montrer dans l’excès et manquer de maîtrise dans ses interventions.

Sur les phases de relance, son pied gauche lui permet d’être à l’initiative des sorties de balle. Sa vision de jeu lui permet de trouver la verticalité, ou la diagonale sur courte et longue distance. Une bonne lecture de jeu, souvent bon dans ses déplacements sans ballon pour couvrir la posture offensive de son latéral, mais aussi pour ouvrir les combinaisons de sorties, pour se démarquer et poursuivre les mouvements offensifs dans la moitié adverse. Lorsque l’espace le lui permet, il attaque mais montre néanmoins une certaine limite de progression balle au pied s’il se retrouve mis sous pression.”

Le grand chantier du milieu 

C’est au milieu de terrain que le risque de dépeuplement est le plus important. Et Seko Fofana (Angleterre) et Cheick Doucouré (Crystal Palace, Nice, Monaco) sont en ce moment extrêmement sollicités. Et c’est également dans le cœur du jeu que réside la plus grande complexité d’équilibre. Le RC Lens a déjà anticipé en recrutant Patrick Berg, présenté comme successeur de Yannick Cahuzac, et en attendant l’officialisation du jeune polonais Lukasz Poreba. Dans l’hypothèse du départ de ses deux titulaires, le Racing se doit de recruter des joueurs confirmés, et/ou à grand potentiel. Si le très expérimenté Thomas Mangani a été évoqué ces derniers jours, d’autres profils évoluant en L1 pourraient également s’avérer intéressants à étudier. Que ce soit pour jouer 6 ou 8, nous pensons à Lucien Agoumé (Brest, via Inter Milan), au futur free agent Jonas Martin (Stade Rennais), au prometteur Junior Dina Ebimbe (PSG), voire au très hypant Branco van den Boomen (Toulouse FC). Mickael propose quant à lui deux profils n’ayant jamais évolué dans l’élite du football français. 

Vinicius Souza
Club : KV Mechelen (prêté par Lommel SK)
Fin de contrat : 30/06/2025
Position : MDC
Pied fort : droit

Mickael Marques : “Le milieu concentre son activité proche de sa ligne défensive, amenant ainsi ce soutien pour défendre mais aussi contribuer sur les sorties de balles. Un physique avantageux qui lui permet de s’imposer dans les duels, utilisant son corps pour intervenir dans les airs et au sol. Sa bonne lecture du jeu lui permet d’ajuster son placement défensif, anticipant les circuits de passe adverse pour avoir ce temps d’avance dans ses interventions, il peut se servir de sa force pour remettre le pied sur la balle.

Il amène sa touche technique sur les sorties de balle, cassant la pression adverse pour s’orienter dans le sens du jeu. Une maîtrise qui lui permet de fixer et de se soustraire du marquage des premières lignes de pression afin de s’ouvrir l’espace. Et lui permet ainsi de diriger le jeu de l’équipe, d’orienter le jeu sur courte et longues distances avec la précision de son jeu de passe. Son alliance physique et technique lui permet de dominer plus facilement sa position balle au pied dans l’espace.”

Johann Lepenant
Club: SM Caen
Fin de contrat: 30/06/2023

Position: MC
Pied fort: droit
(fortement pressenti du côté de l’OL depuis quelques jours)

Mickael Marques : “Un milieu qui s’adapte aux différentes phases de jeu. Il identifie bien l’espace pour se rendre disponible afin de faciliter les sorties de balle, et dispose d’une technique et maîtrise pour s’orienter dans le sens du jeu et se défaire du marquage afin de bien s’ouvrir l’espace. De bonnes prises de balle pour dominer ses premières touches, s’orientant et prenant position dans l’espace pour interagir avec ses partenaires à différentes hauteurs du terrain.

Il cherche dans l’ensemble à jouer simple mais sa bonne vision de jeu lui permet de distribuer dans différentes zones du terrain, il peut encore renforcer la précision dans ses transmissions longues qui peuvent être à contre tempo et casser le rythme du jeu offensif. Il se déploie sur la largeur, offrant cet appui pour progresser sur l’ensemble du terrain, sur certaines séquences, il sort de sa zone afin de poursuivre le mouvement et offrir un soutien supplémentaire dans le camp adverse. Une bonne couverture afin d’offrir ce soutien défensif sur l’ensemble du terrain, profitant de sa bonne lecture du jeu pour anticiper. Plus enclin à attaquer l’espace qu’aller aux duels directs avec un adversaire, une présence qu’il peut améliorer notamment dans le jeu aérien pour offrir un premier rideau sur des éventuelles phases de jeu directes de l’adversaire. Une agressivité à mieux exploiter afin de ne pas se laisser effacer trop facilement dans son travail défensif”

Des pistons déjà parés ? 

Au poste de piston, le RC Lens semble avoir anticipé la situation compliquée autour de Jonathan Clauss. Si l’avenir de ce dernier est incertain, le RC Lens semble quant à lui décidé à enrôler l’angevin Jimmy Cabot, repositionné piston droit par Gérald Baticle cette saison (26 matchs, 6 passes décisives). Seraient donc présents dans l’effectif de la saison prochaine ; Machado, Haïdara, Boura, Frankowski, Cabot, ainsi que le jeune Bryann Pereira, qui a déjà fait quelques apparitions avec le groupe pro cette saison.

Passage de témoin à la création ? 

Dans le cœur du réacteur, il n’est pas improbable de voir Gaël Kakuta quitter le RC Lens. Moins en verve cette saison, le franco-congolais semble passer le témoin à David Pereira Da Costa, qui crève l’écran depuis quelques semaines. Et quand bien même GK10 venait à prolonger son bail dans l’Artois, le départ attendu de Seko Fofana devrait considérablement affaiblir la force de frappe offensive du milieu de Franck Haise. D’où le besoin de compléter l’effectif, en pariant sur une éventuellement modification tactique ; un milieu créatif jouant plus proche du double pivot du milieu. Des joueurs de L1 comme Angelo Fulgini (Angers SCO), Enzo Le Fée (FC Lorient), Azzedine Ounahi (Angers SCO) peuvent aisément prétendre à ce rôle. Mickaël nous propose quant à lui un joueur évoluant dans un club connu en Europe pour son travail dans un secteur que le RC Lens utilise de plus en plus dans son recrutement : la data. 

Evander
Club : FC Midtjylland
Fin de contrat : 30/06/2025
Position : MOC
Pied fort : droit

Mickael Marques : “Un milieu polyvalent dont l’activité offensive s’oriente néanmoins plus dans le secteur offensif. Il déploie sa technique dans la moitié de terrain adverse, déchargeant la pression pour s’ouvrir l’espace ou s’orienter dans le sens du jeu afin d’amener les décalages lors du développement des attaques de l’équipe. Il se déplace efficacement entre les lignes, trouvant les zones libres à attaquer dans la moitié adverse pour dominer et ouvrir les combinaisons dans le dernier tiers.

Balle au pied, son activité est difficile à contenir et lui offre cette liberté de mouvement pour créer l’avantage par la passe ou par le dribble, parvenant à évoluer dans le dernier tiers du terrain en s’infiltrant dans les petits espaces. Un pied droit précis qui lui permet de diriger les attaques de façon individuelle ou collective. Une qualité sur coup de pied arrêté qui lui permet de conclure ou créer le danger.” 

Du neuf devant ? 

Devant, le départ du “numéro neuf” Arnaud Kalimuendo semble inéluctable. On peut toujours rêver d’une troisième saison en Sang et Or, mais dans nos hypothèses, le Titi parisien devrait quitter l’Artois pour retourner au PSG, club où il rêve de s’imposer. Le chantier offensif va également être un dossier prioritaire. Si au RC Lens le danger vient d’un peu partout, il est indispensable de disposer d’au moins un buteur fiable et consistant dans l’effectif. Des joueurs comme Mohamed Bayo (Clermont Foot), Martin Satriano (Stade Brestois), Hwang Ui Jo (FC Girondins de Bordeaux), Denis Bouanga repositionné devant (ASSE) ou encore Habib Diallo (RC Strasbourg) s’intégreraient sans trop de difficultés dans le jeu du RC Lens. Notre consultant scouting a quant à lui décidé de se pencher sur un jeune talent belge évoluant outre-Quiévrain. 

Lois Openda
Club : Vitesse Arnhem (prêté par le Club Brugge KV)
Fin de contrat : 30/06/2024
Position : BU
Pied fort : droit

Mickael Marques : “Un élément perturbateur sur le front de l’attaque, il dispose de ce dynamisme qui lui donne de l’impact dans ses projections sans la balle pour amener cette pression sur chaque balle jouée dans sa zone. Une explosivité et cette double accélération qui lui offre une capacité de rupture pour casser le bloc sur toute la largeur adverse.

De bonnes prises de balle pour se mettre dans le sens du jeu avec cette maîtrise de son gabarit pour protéger sa position et s’installer dans l’espace. Une mobilité qui lui donne cet avantage dans les derniers mètres. Il doit encore renforcer cette capacité à la finition pour profiter des occasion qu’il se crée avec ses déplacements sans la balle”

Écrit par Antoine en collaboration avec Mickael Marques que vous pouvez suivre sur Twitter (@MyckiMFootball)

Vous souhaitez partager l'article ?