CULTURE SANG & OR

LES « BILENS » SAISON 2021/2022… EPISODE 5 : LES HOMMES DE L’OMBRE De CSO

Dernier épisode des bilans de fin de saison. Vous ne les voyez pas, vous ne les entendez pas non plus. Mais ils sont indispensables au bon déroulement de toute la machine de Culture Sang et Or. Passionnés par le racing, ils n’ont pas souvent l’occasion de s’exprimer. Il est donc temps d’enfin leur donner la parole. C’est l’interview “Bilens” des hommes de l’ombre de CSO.

Crédit Photo – Icon Sport

CSO : Quel est pour vous le joueur lensois de la saison ?

Baptiste : Seko Fofana, joueur le plus utilisé de la saison et capitaine sur le terrain, parfois un peu moins bien par période mais un joueur à l’image de son équipe, qui ne lâche jamais rien.

Alexis : Przemyslaw Frankowski, il nous a permis de connaître à nouveau ce qu’est la joie de gagner un derby et il a eu un rôle clé dans de nombreux matchs importants malgré une légère inconstance en milieu de saison.

Mathieu Fo. : Seko Fofana cumule les bons points, mais je ne peux pas ignorer Jonathan Gradit par sa régularité et son importance dans le système de jeu.

Mathieu Fa. : Sotoca. Il y a les matchs avec Flo Sotoca et les matchs sans lui. Il tire l’équipe vers le haut de par son engagement et sa volonté de ne jamais lâcher. J’ai rarement vu un joueur avoir autant d’influence sur le déroulement d’un match (pour son équipe, pour l’équipe adverse et pour l’arbitrage).

CSO : Quel est pour vous le plus beau but de la saison ?

Mathieu Fo. : Je n’ai pas la mémoire la plus fiable de l’équipe, mais j’ai bien aimé celui de Przemysław Frankowski à Marseille.

Baptiste : Florian Sotoca contre Clermont, malin, précis, et qu’est-ce que ça me fait plaisir pour ce joueur !

Alexis : Frankowski au Vélodrome, dribble et tir d’une justesse incroyable qui nous a tous laissés bouche bée.

Mathieu F : Frankowski contre Lille à Bollaert. Beau dans tous les sens du terme. Pas le plus spectaculaire mais le plus beau.

CSO : Quel est pour vous le plus beau match de la saison ?

Mathieu F. : Lens-Lille en ligue 1 ! Le retour à la vraie vie !

Baptiste : La victoire 3-2 à Marseille, un match avec un scénario incroyable et un magnifique but libérateur de Saïd. Un régal.

Mathieu Fo. : Il y a le déplacement au Vélodrome ou la réception de Nice, mais comment ne pas parler de la victoire solide du Racing à Pierre Mauroy ? C’est sportivement une victoire, mais pas que.

Alexis : Lens – Lille en coupe de France, même si la qualité de jeu n’était pas au rendez-vous durant une bonne partie de la rencontre, vivre un derby à Bollaert avec un tel scénario et une telle ambiance en fin de match c’était quelque chose !

Crédit Photo: AFP – François Lo Presti

CSO : Quel est pour vous la révélation de la saison ?

Alexis : Pereira Da Costa, il a apporté de la fraîcheur dans le jeu lensois quand l’équipe bloquait offensivement.

Baptiste : Évidemment, le petit prince de la Gaillette, David Pereira Da Costa, qui montre à tout le monde que le futur crack, c’est lui !

Mathieu Fa. : Pereira da Costa. En duo avec Doucouré, c’est magique. Il a gagné en maturité et la plupart des ballons passent désormais par lui. Il est le chef d’orchestre.

Mathieu Fo. : Là encore, on peut en citer plusieurs, dont P. Frankowski mais je vais mettre en avant Kevin Danso. Pour une première saison, il a été très solide et s’est vite adapté.

Anthony Bibard / FEP / Icon Sport

CSO : Quel est pour vous le tournant de la saison ?

Baptiste : Pas forcément de tournant dans la saison pour moi, on s’améliore constamment au fil des mois.

Matthieu Fo. : La victoire contre Bordeaux. Tu sors de 3 défaites, tu mènes 3-0 puis tu te fais peur pendant 30mn face à un adversaire contre lequel tu n’as pas le droit.

Mathieu Fa. : L’envahissement et les deux matchs à huis-clos. Une influence directe sur la défaite face à Strasbourg. Et donc les quelques point qu’il nous manque à la fin.

Alexis : Strasbourg – Lens, le match qui nous envoie à la 8ème place et à 7 points du top 5, le rêve d’être européen la saison prochaine s’est éloigné.

Crédit Photo – Icon Sport

CSO : Quel est pour vous le joueur à ne pas laisser partir en fin de saison ?

Baptiste : Pour l’avenir, David Pereira Da Costa.

Mathieu Fa. : Doucouré. Je rêverais d’une carrière à la Steven Gerrard. Le joueur d’un seul club. L’âme du RCL.

Mathieu Fo. : Compliqué. Mais je vais dire David Pereira Da Costa, parce qu’il est l’avenir et qu’il représente la formation lensoise.

Alexis : Jonathan Clauss, bien trop efficace pour s’en passer la saison prochaine, il a été un joueur clé sur 90% des matchs qu’il a joués.

Crédit Photo – Icon Sport

CSO : Quel est pour vous le mot pour définir la saison ?

Matthieu Fo. : J’hésite entre sereine et fédératrice. Alors je vais dire « récompense ». Celle du travail effectué par le club qui permet au Racing de revenir sur le devant de la scène, mais aussi celle de tout un peuple qui n’a jamais lâché après tant d’années. Le Nord était, est, et restera Sang et Or.

Baptiste : « Amour »

Alexis : « Nous sommes en route chers amis ! » comme le dit si bien Gervais. Je pense que ce n’est que le début de la renaissance du club !

Mathieu F. : « Plaisir »

Crédit Photo: RCLens.fr

Merci à Alexis et Baptiste, les rois de la technique et aux Mathieu à la direction éditoriale et à la direction orthographique d’avoir bien voulu se prêter au jeu.

Propos recueillis par Matthieu L.

Vous souhaitez partager l'article ?