CULTURE SANG & OR

ITW Clermont – Lens avec @ADNClermont

Au milieu d’une semaine à 3 matchs, Lens se déplace à Clermont pour confirmer « son mieux » entrevu face à Angers. Clermont est, certes, dans une spirale négative mais fait partie de ces équipes qui, poussées par leur Coach, pratiquent du jeu et du football. Ce match sera t-il aussi tranquille que nous pouvons l’espérer ?

Nous avons donc posé la question à nos amis de @ADNClermont

Crédit : Icon sport

Culture Sang et Or : Vous sortez d’une défaite très frustrante dans les arrêts de jeu face à Reims, ce qui porte à 5 votre nombre de défaites consécutives. L’heure est grave ?

ADN Clermont : C’est vrai que cette défaite à Reims fait très mal, perdre contre un concurrent direct pour le maintien n’est jamais une bonne chose. Le match n’était pas très emballant malgré une bonne première mi-temps ; la deuxième mi-temps a été plus difficile, et ennuyeuse. Nous allions nous contenter d’un bon vieux 0-0 des familles, jusqu’à ce but à la 91′. 

Maintenant l’heure est grave oui et non : on s’attendait à vivre une saison compliquée, c’est normal. Néanmoins il va falloir vite prendre des points, et ce avant la trêve !

CSO : Clermont avait pourtant fait un départ canon avec 2V et 2 N jusqu’au match contre le PSG qui semble avoir tout déréglé (1V contre Lille ! 2N et 8D depuis). Comment expliquer ce gros passage à vide ?

ADNC : On était la surprise de ce début de saison, personne ne nous prenait au sérieux. Maintenant les choses ont changé, les clubs ne nous prennent plus par-dessus la jambe et savent le jeu que l’on est capable de proposer. Les équipes savent qu’elles vont galérer au Montpied, et connaissent désormais nos forces et nos faiblesses. On prend moins de points, c’est vrai, mais le contenu des matchs est toujours aussi bon et on espère que la chance va tourner. Le manque d’expérience de la Ligue 1 se paye un peu en ce début de saison… Mais on a confiance en nos joueurs et au king Gastien.

Crédit : footnational.com

CSO : Pourtant Pascal Gastien fait partie de cette nouvelle génération d’entraîneurs qui ont vraiment impressionné en L2 l’an dernier et il a amené Clermont pour la première fois de son histoire en L1. L’apprentissage de la L1 vous semble-il plus difficile que prévu ?

ADNC : Et il nous impressionne toujours autant, quand on voit les prestations que l’équipe a réalisé face à des équipes comme Lille, Monaco, Lyon ou Marseille. On est capables de faire tomber n’importe qui, mais il y a toujours le petit détail, le manque d’expérience qui fait que les matchs ne tournent pas toujours en notre faveur. Le travail qu’a fait le coach ces trois dernières années avec les joueurs est incroyable, et on sait que c’est en continuant de jouer comme l’équipe le fait depuis plusieurs années qu’on s’en sortira.

CSO : Lens marque un peu le pas depuis le retour de la trêve, et aura peut-être le PSG en tête (le 4 décembre à Bollaert) au moment de vous affronter. Penses-tu que cela soit le bon moment pour Clermont de s’intercaler dans ce calendrier ?

ADNC : On peut tourner la question à l’envers en se disant Lens va jouer à Clermont qui a tellement besoin de points en ce moment, est-ce le mauvais moment pour vous d’aller rencontrer les clermontois dans la fournaise du Montpied, de plus un mercredi 21h sous zéro dégré ? 😉

Crédit : JB Autissier

CSO : D’ailleurs que penses-tu du début de saison du racing ?

ADNC : Honnêtement, ils font plaisir à voir jouer. Lens est un club aimé en France de par son histoire et ses supporters. On est contents que des clubs comme ça brillent, c’est pas Lille quoi. 

Et puis comme le dit le coach Gastien, vous êtes probablement l’équipe qui joue le mieux en France depuis le début de la saison, donc nous avons hâte de vous accueillir au Montpied mercredi soir, et si vous voulez partager une petite truffade et un vin chaud avec nous avant le match, ce sera avec plaisir !

CSO : Clermont compte dans ses rangs quelques anciens lensois dont Akim Zedadka qui réalise une très bonne saison. L’occasion pour lui de briller face à son ancien club ?

ADNC : Akim, ça fait 3 ans qu’il élève son niveau de jeu. Jouer face à des gros clubs est encore une occasion pour lui de taper dans l’œil des sélectionneurs français et algériens ! Vous avez Jonathan Clauss, nous on a Akim Zedadka !

Crédit : la gazette du fenec

CSO : D’ailleurs te risquerais-tu à un prono ?

ADNC : Une victoire 2-1 du Clermont Foot nous satisferait amplement ! But d’Allevinah qui revient en pleine bourre et but de Pierre-Yves Hamel (non on déconne).

CSO : Le mot de la fin ?

ADNC : Nous pensons vraiment voir un beau match, avec deux équipes qui savent jouer au ballon. Hâte d’être au stade mercredi soir. Donc vivement mercredi au Montpied, et que le meilleur (Clermont) gagne !

Merci à la Team ADN Clermont pour la qualité de leurs réponses.

Vous souhaitez partager l'article ?