CULTURE SANG & OR

ENTRE LES LIGNES

Le racing enfin de retour à Bollaert ! Après 2 mois qui ont paru interminables pour les supporters, nous avons retrouvé nos guerriers dans leur antre prêts à nous donner les mêmes émotions que la saison dernière.

Les lignes de la discorde

Ce retour à Bollaert était attendu. Et force est de constater que nos dirigeants n’ont pas pris ces retrouvailles à la légère en nous offrant une rentrée digne de nos plus grandes heures avec la réception de l’INTER de Milan.  Bollaert non plus ne s’y est pas trompé en répondant présent en masse pour venir fêter cette fête du football à plus de 32 000 dans ce mois de juillet suffoquant. Nos petits nouveaux allaient enfin connaitre le vrai Bollaert !

  Plus tôt dans la semaine, il s’agissait d’une autre ambiance dans les couloirs de la Gaillette. Moins euphorique et emprunt d’une certaine nostalgie. Déjà meurtri par le départ de notre Douc’, Lens a « perdu » 3 nouveaux joueurs. Une de nos nouvelles stars, un enfants de la maison et un des artisans de la remonté. En effet, tel qu’attendu,  Jo Clauss a fait ses valises en direction de Marseille. Loin des débats (et des polémiques) sur la destination, les bagarres sur les montants ou la « forme » de l’officialisation de son départ, c’est bien une nouvelle page qui se tourne là. Mais aussi, comme à son habitude, dans ce nouveau Racing, tout cela a été prévu, réfléchi et planifié. Le Racing est plus fort que tout !

Les lignes diagonales

Malgré le départ « paillette » de Clauss, le départ de Simon Banza laisse un gout différent à nos âmes de supporters. Simon Banza était vraiment un enfants du Racing. Arrivé à 16 ans, il a été l’un des acteurs principaux du feuilleton des play-off de 2019. Souvent prêté, il n’a pas eu le temps de jeu qu’il aurait dû avoir pour grandir avec le Racing. Mais il n’a jamais trahi, il est resté fidèle. Un homme comme Lens et ses supporters aiment.

Mais pour l’heure, ceux qui restent étaient présents sur la pelouse pour ce match de gala samedi contre L’inter de Lukaku, Dumfries, Dzeko et les autres… Ce match est l’occasion aussi de révéler le nouveau maillot  “Third” lors d’une révélation en direct sur ce premier match de préparation à Bollaert et fêter dignement les retrouvailles entre joueurs et supporters. Avant le coup d’envoi, les joueurs se sont rassemblés et mis en ligne devant la tribune Marek pour présenter le nouveau maillot aux lignes diagonales. Même les filets arborent désormais ce nouveau « dress code » !

Une ligne directrice

Et que dire de ce match ! Et bien que même si au racing des choses changent (et des gens partent) et bien rien ne change vraiment. On a retrouvé le Lens que l’on avait laissé au soir de la 38eme journée. Rien ne lui fait peur, personne ne lui fait peur, tous les joueurs travaillent ensemble. Certes l’Inter et la Série A ne reprennent qu’une semaine après la ligue 1 et sont donc dans une phase de reprise moins avancée que nous mais cela reste l’Inter ! Tout le monde a répondu présent à ce premier rendez-vous. Les nouveaux comme les anciens. Personne n’a oublié d’où Lens venait et que le plaisir passera par le jeu. Et c’est bien là qu’est la colonne vertébrale de ce Racing, son identité, son ADN, sa ligne directrice.

Crédit Photo : AFP – Laurent Sanson

Écrit par Matthieu L.

Vous souhaitez partager l'article ?