CULTURE SANG & OR

“Cabot est une révélation”

Signature discrète, mais d’importance. Annoncé de manière officieuse depuis de nombreuses semaines, le RC Lens a officialisé l’arrivée de Jimmy Cabot dans la foulée d’Adam Buksa. Le joueur de poche (1m64) arrive d’Angers SCO, après une saison globalement réussie dans un rôle nouveau de piston droit. Pour autant, faut-il voir en Jimmy Cabot le remplaçant désigné de Jonathan Clauss, annoncé sur le départ ? Ou un joueur de rotation, polyvalent, qui viendra densifier un poste de piston énergivore ? Franck Haise l’a annoncé, il veut 5 pistons, postes clefs de son plan de jeu depuis deux saisons. Le savoyard, qui revient de blessure, rejoint une escouade composée de Frankowski, Machado, Haïdara, en attendant l’évolution des situations de Brayann Pereira et Ismaël Boura. Présentation. 

crédit : rclens.fr

“Cabot, c’est un peu une révélation”, nous raconte Anthony, co-administrateur du site SCO1919. “Lors de sa première saison chez nous, Jimmy évoluait dans un registre qu’on lui connaissait à Lorient, à savoir plus offensif, et sur le côté droit.” Un rôle naturel, pour un joueur que le RC Lens a longtemps croisé en L2. Et avant un repositionnement en piston, poste de plus en plus mis en valeur dans le football moderne. Grâce à l’innovation de Gérald Baticle, “qui a transformé l’inamovible 4-1-4-1 de Stéphane Moulin en un audacieux 3-5-2.” Anthony confirme : “cette saison, c’est comme piston que Jimmy s’est naturellement imposé comme titulaire. Jimmy a même indiqué dans une interview qu’il prenait beaucoup de plaisir dans cette position, qui lui permet d’être plus souvent face au jeu, ce qui lui facilite la vie, et lui permet de prendre de la vitesse et de mieux combiner avec ses coéquipiers”. 

Un profil dribbleur

Les stats de Jimmy Cabot en piston droit sont d’ailleurs surprenantes. Anthony abonde : “il a éclaboussé le jeu du SCO de son talent les deux tiers de la saison, étant souvent désigné homme du match. Il est régulier dans l’effort, constant dans ses performances, et ses aptitudes physiques lui permettent d’avoir un gros volume de jeu, d’user ses adversaires par ses allers-retours.” Le site Coparena l’affirme par la statistique ; lors de la saison 2021/2022, Cabot est classé 3ème au classement des dribbles réussis en Europe, derrière Alfonso Davies et Mbabu. A titre de comparaison, il génère moins d’occasions que Clauss, bien que cette data brute doit prendre en compte les systèmes de jeu angevin et lensois. L’ancien angevin connaît le poste, à lui de s’approprier la fonction. 

Sur sa personnalité, Anthony est formel. Jimmy Cabot est un super joueur de vestiaire. “C’est un garçon déterminé, un joueur de caractère. Mais pas caractériel. Ses sorties dans la presse ont toujours été mesurées.” Et humble, lui qui a accepté un repositionnement afin de gagner en temps de jeu. “Lors de sa première saison à Angers, il n’a pas toujours été titulaire.” C’est donc en acceptant un nouveau rôle que le chambérien a pris son envol. “On a senti un joueur se mettre à disposition du collectif, pour qui jouer était plus important que tout.” Grand ami de Corentin Jean, qu’il a côtoyé lorsqu’il était au centre de formation de l’ESTAC, Jimmy Cabot vient également faire perdurer l’état d’esprit irréprochable de celui qui devrait rapidement s’engager avec l’Inter Miami. 

Un grand merci à Anthony (@SCO_1919), co-administrateur de la communauté SCO 1919 (site/forum/Twitter/application).

Retranscrit par Antoine

Vous souhaitez partager l'article ?