CULTURE SANG & OR

LES « BILENS » SAISON 2021/2022… EPISODE 3 : LES EXPATS LENSOIS

Suite de notre série des bilans avec, cette fois-ci, encore des supporters mais pas n’importe lesquels. Ceux-là, on ne les voit pas souvent trainer à Bollaert. Pourquoi ? Parce qu’ils ne vivent pas vraiment près de notre antre. Tous à des milliers de km de l’épicentre de nos coeurs. Mais contrairement à ce que veut l’adage, cette fois-ci, loin des yeux ne veut pas dire loin du cœur. Ce sont les expats du RC Lens ! Eux vivent leur passion loin de tous et souvent bien seuls dans des pays d’adoption où les autres lensois ne sont pas légion. Voici leur « Bilens ».

CSO : Quel est pour vous le joueur lensois de la saison ?

Remy : L’immense Facundo Medina ! Il est au même niveau de performance que Clauss, Fofana ou Doucouré mais peu de monde en parle. C’est probablement le joueur le plus sous-coté de l’effectif. Placement, anticipation, un contre un, relance et évidemment état d’esprit, il a tout et c’est du très haut niveau !

François : Seko Fofana, qui nous a fait gagner pas mal de matchs importants. Sur le terrain comme en dehors, son leadership nous a énormément poussés. Il a pris ses responsabilités à de maintes reprises.

Ambroise : Jonathan Clauss. Dans la continuité de l’année dernière, il réalise une saison incroyable. État d’esprit irréprochable, de la hargne, du talent, il incarne les valeurs du club à merveille. Récompensé sans aucune contestation possible en rejoignant l’équipe de France en mars dernier, cela a permis de mettre un sacré coup de projecteur sur le travail de toute une équipe, un staff, un club, et faire la fierté de toute une région. C’est l’homme de la saison !

Christopher : Seko Fofana sans aucun doute. Saison pleine pour lui, buteur, passeur, chef d’orchestre, leader et capitaine, il a montré tout l’étendu de son talent et on rêve de le garder une saison supplémentaire.

Crédit Photo: So foot

CSO : Quel est pour vous le plus beau but de la saison ?

Christopher : Pour ma part c’est celui de Florian Sotoca contre Clermont au match retour. Ce mélange de fougue, de ruse et d’abnégation dans un match encore une fois mal engagé. Ce but c’est Lens, on ne lâche rien, on utilise les armes qui sont les nôtres et surtout le talent car l’angle trouvé sur la frappe est tout simplement parfait.

Francois : On a vu pas mal de bijoux, et j’hésite entre celui de Frankowski au Vél’ et celui de Kali tout en intuition de pur 9. Allez, je vote pour notre Polonais pour le contexte de son but et pour célébrer son incroyable première saison sous nos couleurs !

Ambroise : Seko Fofana en CDF contre le LOSC. 90+4, dernier corner, dernière chance d’égaliser pour accrocher une séance de tirs aux buts. Frappe poteau-rentrant, exceptionnel ! La spéciale Fofana qui court derrière comme un bulldozer et qui enlève son maillot, je ne me lasserai jamais de ce but. Qui plus est, contre le LOSC !

Remy : Sotoca contre Clermont. Il est immettable et représente bien le joueur qu’est Sotoca. Pas le plus brillant mais un mec qui ne lâche jamais rien, ultra précieux pour le collectif et capable de fulgurances folles.

Crédit Photo: Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport

CSO : Quel est pour vous le plus beau match de la saison ?

Francois : Le match aller contre le PSG où on les a mangés de bout en bout — on ne mérite vraiment pas de se faire égaliser à la dernière seconde… Le match aller contre l’OM a sans doute été encore mieux maîtrisé de notre part, mais martyriser ce Paris-là n’a pas de prix 😊.

Christopher : Lens-Troyes 4-0 : Ce match est un récital, on marche sur l’eau, surtout en première période. Ce match a rappelé à de nombreux supporters la folie des Lens-Bastia ou Lens-Auxerre gagnés 7-0. Je nous ai sentis partir sur ces bases là et c’était incroyable.

Remy : Marseille – Lens. Parce que Marseille a fait un sacré match également, ça aurait pu tourner en leur faveur mais finalement Saïd climatise le Vél’. C’est aussi lors de ce match que la plupart des médias comprennent ce qu’est devenu le Racing. La première mi-temps de Lens – Troyes est peut-être la prestation lensoise la plus aboutie que j’ai vu depuis que je suis le Racing en 1997 mais c’était vraiment faible en face.

Ambroise : Marseille-Lens. Deux grandes équipes et deux gros publics. Incontestablement, le plus beau match de la première partie de saison en ligue 1. Beaucoup de buts, des rebondissements, peu de déchets techniques… Et une victoire de notre racing au bout du compte dans un Vélodrome en feu. Inespéré alors que Marseille réussit à égaliser avant la mi-temps. Et pourtant. Saïd vient climatiser le stade peu de temps après son entrée en jeu (coaching gagnant de Franck Haise). Du grand football et une belle publicité pour la Ligue 1!

Crédit Photo: AFP – FRANÇOIS LO PRESTI

CSO : Quel est pour vous la révélation de la saison ?

Remy : David Pereira Da Costa. Je m’enflamme rarement sur les jeunes. J’ai toujours trouvé que Chouiar n’avait pas ce qu’il fallait pour le haut niveau par exemple. Mais le petit David, en plus d’un talent fou (quelle vista !) progresse à vitesse grand V. Il prend des initiatives, progresse dans l’impact et peut devenir le leader technique de cette équipe.

Francois : Frankowski peut largement y prétendre, mais notre crackito Pereira da Costa a su faire oublier un Kakuta en méforme cette saison et a même par moment enfilé le costume de patron de notre animation offensive. Chapeau et de très très bon augure pour la suite !

Christopher : Cette équipe a tellement progressé encore qu’il est difficile de sortir un joueur du lot, mais à choisir je dirais David Pereira Da Costa. Il a pris le pouvoir derrière nos attaquants et s’il continue comme ça il risque d’être indiscutable la saison prochaine

Ambroise : David Pereira Da Costa. Un garçon pétri de talent, technique, une superbe vision de jeu, humble. Gaël Kakuta l’a pris sous son aile, qui de mieux que lui pour lui enseigner la science du football ?  Au fil de la saison, le passage de témoin s’est fait naturellement, avec un sprint final mené de main de maître. Rendez-vous l’année prochaine pour le voir soulever le trophée UNFP du meilleur espoir de Ligue 1 😉

Crédit Photo: Madeinfoot.com

CSO : Quel est pour vous le tournant de la saison ?

Remy : Lens – Nice. On est sur une sale période, l’équipe tourne moins bien et Haidara se prend un rouge sévère à la 15ème. Et alors qu’on se dirige vers une fin de saison morose, Bollaert s’enflamme et pousse ses joueurs qui corrigent de bien tristes Niçois. On connaît la suite…

François : Ce fichu match à Brest qui enclenche en quelque sorte notre horrible dynamique de décembre (malgré notre super match contre le PSG). La machine a mis du temps à repartir et notre fin de saison de folie n’a pas pu compenser ce trou.

Ambroise : Lens-Nice. En infériorité numérique pendant plus d’une heure, Lens fait mieux que résister et l’emporte 3-0 face à un gros du championnat. Une fois encore, cela montre l’état d’esprit de ce groupe qui ne lâche jamais rien, même dans les moments les plus difficiles. Quand on parle de match “référence”, celui-ci en est le parfait exemple. C’est ce match qui va être le déclic annonciateur d’une fin de saison canon.

Christopher : En fin de compte nous avons été assez réguliers dans notre irrégularité, il n’y a pas eu de grand trou noir en cours de saison mais pour moi la victoire contre Rennes à la reprise de janvier est un véritable tournant car à ce moment-là on est quand même sur un mois de décembre sans victoire et le groupe revient de vacances et repart de plus belle contre une grosse écurie de notre championnat.

Crédit Photo: Icon Sport

CSO : Quel est pour vous le joueur à ne pas laisser partir en fin de saison ?

Remy : Économiquement et sportivement, Clauss et Fofana me semblent impossible à conserver. Doucouré, pareil ça semble très compliqué mais je pense que le club doit faire tous les efforts nécessaires pour le conserver un an de plus et d’éviter un départ en même temps que celui de Fofana. D’autant qu’il n’y a aucune raison pour que la cote de Doucouré baisse dans les prochains mois.

Christopher : C’est très compliqué car on ne veut voir partir personne mais je pense que Seko Fofana est le meilleur ambassadeur du projet sportif en cours et peut encore monter d’un niveau avec une équipe encore plus forte et expérimentée autour de lui donc je choisirais notre capitaine.

Ambroise : Fofana. C’est notre capitaine, on aura besoin de lui pour continuer à fédérer ce groupe, et débuter ce nouveau cycle de 3 ans. Cela sera difficile de résister face aux offres mirobolantes qui vont pleuvoir, mais dans ce club, tout est possible ! Le joueur semble profondément attaché au club, aux supporters, et incarne parfaitement les valeurs de la région.

Francois : Cheick Doucouré ! Il ne faut pas se tromper, si je choisis Seko comme notre joueur de la saison pour son apport direct à nos résultats, il n’en serait rien sans notre Malien. Il est juste fondamental pour notre équilibre — et il nous l’a encore montré en bouffant le milieu monégasque.

Crédit photo : IconSport

CSO : Quel est pour vous le mot pour définir la saison ?

Remy : Joie

François : Un sentiment de fierté. Nos gars ont réussi à faire encore mieux que la saison passée et que nos meilleures équipes des 20 dernières années. Je veux aussi citer Sotoca, que j’adore et qui incarne comme personne nos valeurs, et Jo Gradit, dont on parle peu, mais qui est d’une constance incroyable dans l’enchaînement des performances depuis son arrivée.

Christopher : Passionnante jusqu’au bout !

Ambroise : Palpitante!

Crédit Photo: RCLens.fr

Merci à Ambroise (@ambroiseCollard), Christopher (@Chrispilot), Remy (@Berutaka) et Francois (@FrancoisLeplus) pour leurs réponses et leur sympathie.

Propos recueillis par Matthieu L.

Vous souhaitez partager l'article ?