CULTURE SANG & OR

INTERVIEW | Le petit lillois

En marge du derby, on a posé quelques questions à Joseph, rédacteur pour le site d’actualité Le Petit Lillois.

Lille ne compte qu’une victoire sur les 5 premières journées de championnat. Comment tu l’expliques ?
“Je dirais que c’est un tout. Il faut être lucide, les joueurs sortent d’une saison dans laquelle ils ont globalement surperformés, surtout sur les six derniers mois, ce qui leur a permis d’obtenir un titre inespéré. Notre effectif n’était pas fait pour être champion. Après ça, il faut se remettre d’aplomb pour une nouvelle saison, tout en découvrant un nouvel entraîneur et un nouveau statut « d’équipe attendue » partout où elle va en France. Les joueurs ont eu du mal à se relancer, et j’ai presque envie de dire que c’est normal. Ce début de saison ne m’inquiète pas outre mesure. Si les joueurs réagissent suffisamment vite, on va relancer la machine et on pourra de nouveau viser le haut du tableau.”

La rencontre face à Wolfsburg te rassure avant le derby ?
“Oui, c’était très rassurant. On a joué comme on a pu le faire les saisons passées dans les grands matchs : en bloc compact, solide, incontournable ou presque, en explosant parfaitement à la récupération. Clairement, en jouant comme ça, l’équipe est très, très difficile à battre, y compris face à des cadors comme Milan ou le PSG. On n’a pas reconnu Wolfsburg, pourtant leader de Bundesliga devant le Bayern. Si on joue comme ça samedi, on pourra alors certainement poursuivre notre série d’invincibilité dans le derby du Nord.”


Comment tu expliques le manque d’engouement des supporters lors de ce match ?
“Encore une fois, c’est un tout. Il y a le pass sanitaire qui peut en freiner certains. Il y a aussi eu des prix assez élevés, un tirage décevant et un début de saison en dents de scie… A l’arrivée, tu as moins de monde que lors des précédentes campagnes européennes. Mais très honnêtement, pour être allé au stade ce mardi, l’ambiance était superbe. Peu importe le nombre de supporters présents, je préfère mille fois une ambiance comme celle-là que celle d’un stade rempli de spectateurs venus pour observer les stars de l’équipe adverse.”

Quel regard portes-tu sur le début de saison du RC Lens ?
“De l’extérieur, vous avez l’air de faire un bon début de saison, en répondant notamment face à des gros comme Monaco. Finalement, c’est face à des équipes de calibres inférieurs que vous avez perdu quelques points. La tactique de Franck Haise semble toujours être aussi dure à contourner, et les joueurs semblent toujours aussi aptes à adhérer à son style de jeu. Vos cadres sont encore là (Fofana et Clauss en tête), ça vous permet de rester dans la continuité de la bonne saison dernière.”

Le derby se jouera sur le terrain, mais également dans les tribunes et sur les réseaux sociaux…
“C’est là tout le charme d’un derby ! Je pense qu’à peu près tous les supporters lillois connaissent un Lensois dans leur cercle proche, donc ça risque déjà de pas mal chambrer à ce niveau-là. Puis évidemment, en tribunes, les Lillois vont chercher à faire un maximum de bruit pour encourager leur équipe. Les supporters vont chercher à marquer le coup, ce n’est pas un match anodin.”


Et sur le terrain, tu t’attends à quel genre de match ?
“Un derby du Nord, c’est toujours très, très tendu… Je ne m’attends pas à ce que ça change. En plus, c’est la première fois qu’un derby se joue avec du public à Bollaert depuis 10 ans. Des deux côtés, je pense que les supporters vont être survoltés. On pourrait très bien avoir un match fermé, ou au contraire quelque chose de très ouvert et de complètement fou. C’est difficile à prévoir tant le LOSC a manqué de régularité depuis le début de la saison.”

Gérard Lopez est désormais le nouveau propriétaire des Girondins de Bordeaux. Quel est ton sentiment ?
“J’ai un sentiment très mitigé vis-à-vis de Gérard Lopez. D’un côté, il faut reconnaître qu’il -ou plutôt Luis Campos- a construit un projet sportivement très cohérent, qui nous a emmené jusqu’au titre. D’un autre côté, il a plongé le club dans une situation financière délicate. Le voir intronisé à Bordeaux paraît complètement surréaliste, tant ses résultats financiers au LOSC et en Formule 1 auparavant ont été catastrophiques. Il faut dire que dans les deux cas, on a parlé d’un risque réel de dépôt de bilan sans l’intervention de tiers… Après, j’ai conscience que c’était probablement soit lui, soit la descente de plusieurs étages pour les Girondins.”

Quel est ton prono pour le derby ?
“Je vois bien une victoire des Dogues un but à zéro, grâce à un but de Jonathan David. Il est en forme internationale ces derniers temps. Bon courage à la défense lensoise s’il est dans un grand jour ce samedi.”

Un petit mot pour la fin ?
“Je pense qu’on va assister à un match charnière dans la saison du LOSC. En cas de victoire, l’équipe pourrait vraiment (re)lancer sa saison et se mettre dans des bonnes dispositions pour la suite des événements. Au contraire, une défaite pourrait fragiliser la place de Jocelyn Gourvennec, et il risquerait d’être encore un peu plus pris en grippe par les supporters. Personnellement, j’ai confiance en notre équipe et en notre coach pour montrer les crocs et s’imposer à Bollaert.”

Merci à Joseph d’avoir répondu à nos questions.

Vous souhaitez partager l'article ?

Centre de préférences de confidentialité

Nécessaires

Google Analytics,