CULTURE SANG & OR

Féminines : Tous les espoirs sont permis !

L’heure de la reprise a sonné pour le RC Lens Féminin après un petit mois d’arrêt. Les artésiennes débuteront l’année à Saint-Malo ce samedi pour les seizièmes de finale de la Coupe de France féminine. Avant ce match, nous faisons le bilan des derniers matchs joués par les filles de Sarah M’Barek et un état des lieux des ambitions lensoises à presque mi-saison.

(Crédit photo : Thomas Jobard)

Retour sur les derniers matchs de championnat

Le RC Lens Féminin n’a eu que deux matchs de championnat lors de son troisième mois de compétition en raison de son entrée en lice en Coupe de France Féminine.

Le Mans FC – RC Lens (3-1)
Buteuse lensoise : Schepers (72’)
Le onze : Rousseeu – Proniez, Anquez (J. Meunier, 71’), Smaali, Marega (Baradji, 79’) – Schepers, Cousin (c), Hadj Safi (Legrand, 61’) – Traoré, Thivillon (Nacer, 79’), Tchaptchet

En déplacement au Mans fin novembre dans un contexte rare en D2F, à savoir devant plusieurs milliers de spectateurs et dans un match diffusé sur internet, le RC Lens Féminin a connu sa première défaillance de la saison.

Promu cette saison, Le Mans est la grande surprise de la première partie de championnat et cela va se vérifier sur le terrain. Les lensoises rencontraient des difficultés à poser le jeu dès l’entame et ne se créaient qu’une seule véritable opportunité par la jeune Mariam Marega qui ne cadrait pas sa reprise à la demi-heure de jeu. Ce sont les mancelles qui se montraient les plus dangereuses, obligeant Justine Rousseeu à intervenir plusieurs fois mais permettant à son équipe de garder le 0-0 jusqu’à la pause.

Au retour des vestiaires, Le Mans finissait par ouvrir le score par Naomie Vagre qui gagnait son face à face avec Justine Rousseeu (1-0, 53’). Les lensoises réagissaient et trouvaient la solution sur un coup-franc excentré frappé par Emma Smaali, Marie Schepers effleurait le ballon de la tête qui terminait dans le petit filet opposé (1-1, 72’). On croyait alors les filles de Sarah M’Barek capables de faire la différence en fin de match mais ce sont bien les mancelles qui allaient repasser devant avec leur attaquante Naomie Vagre qui s’offrait un doublé après avoir éliminé Emma Smaali et Bérénice Legrand (2-1, 80’) et même un triplé en lobant Justine Rousseeu (3-1, 90’).

Avec ce premier revers de la saison, le RC Lens Féminin perdait sa place de leader qu’il occupait depuis la première journée et descendait même à la troisième place.

(Crédit photo : Thomas Jobard)

RC Lens – ESOF La Roche-sur-Yon (3-2)
Buteuses lensoises : Tchaptchet (20’, 54’), Hadj Safi (58’)
Le onze : Mancion – J. Meunier (Proniez, 79’), Legrand, Smaali, Marega – Schepers, Hadj Safi (Anquez, 64’), Cousin (c) – Traoré, Thivillon (E. Meunier, 79’), Tchaptchet (Baradji, 89’)

Le RC Lens Féminin se devait de réagir à domicile une semaine après sa première défaite la semaine précédente. D’ailleurs, Sarah M’Barek avait réalisé quelques changements par rapport à l’équipe défaite au Mans avec notamment la première titularisation de Marion Mancion dans les buts en championnat. Margot Anquez et Fany Proniez démarraient sur le banc.

La Roche-sur-Yon, équipe jouant le maintien, posait de gros problèmes aux artésiennes et semblait bien décidée à faire un coup à l’extérieur. Après plusieurs tentatives lointaines, c’est sur corner que La Roche-sur-Yon trouvait l’ouverture par Winie Mapangou qui profitait d’un ballon relâché par Marion Mancion pour marquer (0-1, 18’). Les Sang et Or réagissaient presque immédiatement sur un long ballon de Bérénice Legrand qui trouvait Chanel Tchaptchet, l’attaquante égalisait d’une frappe croisée (1-1, 21’). Les yonnaises manquaient de peu de reprendre l’avantage sur une frappe lointaine qui heurtait le poteau.

C’est au retour des vestiaires que La Roche-sur-Yon allait à nouveau prendre l’avantage sur un coup-franc de Winie Mapangou (1-2, 46’) qui s’offre un doublé. Avantage de courte durée puisque Chanel Tchaptchet, bien lancée par Pauline Cousin, lobait la gardienne adverse et s’offrait à son tour un doublé (2-2, 54’). L’attaquante camerounaise était même proche du triplé après avoir éliminé deux défenseures adverses mais voyait son tir repoussé, la jeune Souhina Hadj-Safi avait bien suivi (3-2, 58’) et permettait au RC Lens Féminin de prendre enfin l’avantage. Sarah M’Barek jouait alors la sécurité en passant en 3-5-2 et son équipe parvenait à garder l’avantage.

Grâce à ce succès et bien qu’encore troisième, le RC Lens Féminin ne revenait qu’à un point du LOSC, nouveau leader du groupe et premier adversaire en championnat après la trêve hivernale.

La coupe pour garder le rythme

S’il n’y a eu que deux matchs de championnat sur la période, c’est en raison de l’entrée en lice du RC Lens Féminin en Coupe de France féminine.

AAS Sarcelles-RC Lens (0-5)
Buteuses lensoises
: Traoré (4’, 90+2′), Tchaptchet (15’, 33’), Thivillon (84′)
Le onze : Mancion – Simon, Legrand, Smaali, Meunier – Hautcoeur (Saidi, 65’), Cousin (c) (Hadj Safi, 46’), Baradji – Traoré, Butor (Thivillon, 65’), Tchaptchet (Proniez, 80’)

Les Sang et Or se sont d’abord déplacées à Sarcelles (R1) lors du 1er tour fédéral, un adversaire redouté par Sarah M’Barek qui estime que les équipes féminines de région parisienne sont les meilleures en France. Sans doute prévenues par leur coach, les lensoises vont se rendre le match facile en ouvrant rapidement le score par Namnata Traoré (0-1, 4′) bien trouvée dans la profondeur. Il ne fallait que quelques minutes à Chanel Tchaptchet pour doubler la mise à la suite d’un centre mal géré par la défense adverse (0-2, 15′). Malgré une timide tentative de réaction francilienne, les artésiennes allaient tuer le match peu après la demi-heure de jeu par Chanel Tchaptchet, encore elle, après un rush de l’inusable Namnata Traoré (0-3, 33′). Le RC Lens Féminin allait alors gérer tranquillement son avance avant de mettre à nouveau la pression sur une défense adverse fatiguée en fin de match. C’est d’abord Lina Thivillon qui trouvait le cadre sur un bon service de la jeune Kaissa Saïdi (0-4, 84′) avant que Namnata Traoré ne finisse le travail (0-5, 90′).

Le RC Lens Féminin attire les supporters à l’extérieur désormais. (Crédit photo : Thomas Jobard)

Valenciennes FC-RC Lens (0-3)
Buteuses lensoises :
Thivillon (30’), Traoré (45’, 76’)
Le onze : Mancion – Legrand, Anquez, Smaali – J. Meunier (Proniez, 46’), Nacer (Meunier, 73’), Cousin (c), Thivillon (Hadj Safi, 51’), Butor (Marega, 73’) – Traoré, Tchaptchet

Au tour suivant, c’est un derby qui attendait le RC Lens Féminin. À Valenciennes (R1), les filles de Sarah M’Barek faisaient à nouveau respecter la logique. Il fallait cependant attendre la demi-heure pour voir Lina Thivillon ouvrir le score d’une jolie frappe du gauche aux vingt mètres (0-1, 30′). Malgré quelques frayeurs, Namnata Traoré mettait son équipe à l’abri juste avant la pause d’une reprise de volée consécutive à une remise de Chanel Tchaptchet (0-2, 45′). Sérieuses en seconde période, les artésiennes inscriront un troisième but par Namnata Traoré (0-3, 76′) et feront le plein de confiance avant la trêve hivernale.

Un derby à six points

Si elles reprennent la compétition ce samedi en Coupe de France féminine, c’est deux semaines plus tard qu’est l’objectif principal des lensoises : la reprise du championnat et un derby face au LOSC, sur le terrain annexe du Stadium Lille-Métropole de Villeneuve d’Asq. Troisième avant la trêve, le RC Lens Féminin n’est qu’à un point des lilloises, premières du groupe A de D2F. Ce derby sera le dernier match de la phase aller et une victoire lensoise marquerait à coup sûr les esprits avant d’entamer les matchs retour.

Namnata Traoré et ses coéquipières auront besoin de soutien à Villeneuve d’Ascq (Crédit photo : Thomas Jobard)
Vous souhaitez partager l'article ?